MyMajorCompany et Tibz

Tibz est attachant, spontané et drôle. Sa musique est à son image : entraînante et positive. Plus qu’une passion, la musique est son langage, sa compagne de voyage aussi.

tibz-mmc

Tibz (alias Thibault) grandit en Dordogne, entouré de douceur, de sourires et de bonne humeur. Il gratte sa première guitare à 10 ans tout en écoutant Neil Young, Bob Dylan, Cabrel, Brassens… Très vite il réalise que la vie est bien plus belle une guitare à la main. Il joue pour sa famille, ses amis et pour les inconnus aussi. Lui et sa guitare brisent la glace, provoquent des rencontres, suscitent des émotions.

A 16 ans, il a déjà écrit et composé la moitié de ce qui deviendra son premier album. Alors que son cercle de fans s’élargit, il décide, en 2012, de s’inscrire sur le site MyMajorCompany. L’enregistrement débute la même année en compagnie d’Eric Starzan, le guitariste du groupe General Elektriks, qui l’aide à produire un mélange exaltant de Mumford & Sons et Matthieu Chedid, le tout porté par une voix à la Stephen Eicher.

«On n’est pas bien là ?», le 1er single de Tibz, sort en 2015. Il tourne la même année son 1er clip en Thaïlande, intègre les playlists de RFM, RTL2 et de 80 radios régionales. Il découvre dans la foulée la magie des grandes scènes en assurant la 1ère partie de plusieurs concerts de Louane à Lille, Marseille, Lyon, Bordeaux et d’autres villes encore.

2016, l’aventure continue. Tibz sort un nouveau single « Ton sourire » réalisé par Antoine Essertier suivi dans le courant de l’année par l’album tant attendu.

Tibz apporte, du haut de ses 21 ans, un souffle nouveau à la scène française, à l’instar de ses camarades Louane et Vianney. Cet été, il reprendra les routes de France, parfois en solo, notamment aux côtés de Louane sur sa tournée de Zéniths, parfois accompagné de ses quatre musiciens.

Gageons que les sourires seront maintenant nombreux, très nombreux même.

tibz-mmc2

MyMajorCompany est né en décembre 2007, en pleine crise du disque. Alors que le marche de la musique vient de perdre 40% de sa valeur, Internet apparaît comme le coupable tout désigné. Pourtant, de Myspace aux premières opérations spéciales menées sur internant autour des artistes, émerge une autre perspective de la relation entre les artistes et leurs fans et une nouvelle manière de financer la création.

C’est dans ce contexte que MyMajorCompany voit le jour et que le financement participatif fait ses premiers pas en France.

En septembre 2008 le premier artiste français financé par les internautes sort son premier album : son nom est Grégoire et son Toi+Moi s’écoulera à plus de 800.000 exemplaires. Dans son sillage, 60 artistes seront financés sur le site, accompagnées et commercialisées par le label lors de ses 7 dernières années.

Aujourd’hui le label MyMajorCompany s’est imposé comme l’un des producteurs indépendants les plus importants du marché français, avec un peu plus d’1,8 million de disques écoulés. En 2011, MyMajorCompany a cessé de proposer des artistes à financer sur le site pour mieux se concentrer sur le développement de toutes ses références déjà acquises. Parmi elle, le premier album de Tibz s’impose peu à peu comme la nouvelle révélation.